Présentation

 

DE LA LIGUE FRANCOPHONE et WALLONNE

DE LA RÉGION DE BRUXELLES (ex LIGUE WALLONNE…)

 

La défense de la langue est liée à la défense de la liberté.

 

Maurice Zermatten

Historique

 

Origine. La Ligue francophone et wallonne de la région de Bruxelles a pour origine la Ligue wallonne de la Région de Bruxelles, elle-même issue de la Ligue Wallonne d’Etterbeek fondée en 1913 par des familles wallonnes venues s’établir à Bruxelles, essentiellement pour des raisons économiques. Association culturelle, sa mission fondamentale était de maintenir un lien culturel et affectif avec leur terre natale ; elle leur proposait des activités diverses telles que pièces de théâtre, conférences, bals, fêtes enfantines, balades en Wallonie, visites guidées… tout au long de l’année.

Engagement identitaire. Très rapidement, les Wallons émigrés eurent à subir, sur leurs lieux de travail, les pernicieux coups de boutoir des flamingants. Ils y répondirent en greffant au pilier culturel, un pilier identitaire dont la raison d’être fut de défendre leur identité et leur sensibilité françaises. Plusieurs d’entre eux entrèrent dans les conseils communaux et y occupèrent des fonctions de bourgmestre, d’échevin, de conseiller communal. Ils démontrèrent de façon admirable que l’on peut, si on le veut vraiment, sauver et faire respecter son identité française ainsi que mener un véritable combat pour le français et pour la sauvegarde de ses valeurs.

 

Ils continuent cette mission en prenant à présent la défense des francophones de tous âges et de toutes origines. Ceux-ci, dont les droits et la prospérité sont menacés, représentent l’immense majorité de la population de Bruxelles et de sa périphérie.

Mission

En s’adaptant aux circonstances nouvelles, la mission de la Ligue francophone et wallonne est de défendre Bruxelles et d’assurer qu’elle demeure une ville et région de langue et de culture françaises.

Elle est aussi de promouvoir la communauté de destin entre la Wallonie et Bruxelles.

                           

Lignes d’action

* veiller à ce que Bruxelles garde son caractère de ville d’expression et de culture françaises;

* encourager l’enseignement du français et multiplier les activités culturelles et économiques axées sur cette langue;

* défendre résolument le français face à la colonisation économique et culturelle flamande;

* promouvoir la communauté de destin entre la Wallonie et Bruxelles;

* affirmer l’appartenance de la Wallonie et de tous les francophones de Bruxelles à la langue et à la culture françaises;

* développer et approfondir les liens naturels avec la France.

Laisser un commentaire